Un délicieux thé glacé à la pêche

Un délicieux thé glacé à la pêche

21/11/2017

C’est l’été, il a fait chaud. Pour retrouver un peu de fraîcheur que diriez-vous d’un bon thé glacé à la pêche ? Je vous invite donc à découvrir ma propre recette de ce breuvage qui va complètement changer vos journées. D’ailleurs, pourquoi s’en priver ?

Ma recette de thé glacé à la pêche

Ma recette est relativement simple et ne fait appel qu’à des ingrédients que vous pourrez facilement trouver dans votre cuisine. Pour commencer, vous devez déterminer la quantité de thé glacé en fonction des personnes qui le boiront. Personnellement, je base toujours mes calculs à partir de la quantité nécessaire pour 4 convives, soit : 2 belles pêches, une cuillère à soupe de sirop de canne, 20 g de thé vert (au parfum de votre choix) et bien sûr de l’eau. Un litre suffira amplement.

En avant pour la préparation !

La préparation est assez rapide, car il suffit d’infuser le thé en vrac dans l’eau à température ambiante pendant une demi-heure ou pour aller plus vite, utilisez une machine à thé ou encore une bouilloire sans fil. Entre temps, il faudra préparer les pêches en les pelant, en retirant leurs noyaux et en les coupant en deux ou en quartés. Une fois le thé prêt, ajoutez-y le sirop de canne puis les dés de pêches. Gardez la préparation au frais dans le réfrigérateur pendant au moins une heure avant de le servir. Et surtout, n’oubliez pas les glaçons !

Pourquoi faire soi-même son thé glacé à la pêche ?

Vous êtes sûrement beaucoup à poser cette question, alors je vais y répondre assez clairement. Un bon thé glacé fait maison vaut largement un produit de la grande distribution qui est généralement rempli de conservateurs et d’autres produits chimiques en tout genre. De plus, en mettant la main à la pâte, vous avez la possibilité de varier les ingrédients et les saveurs. Par exemple, je troque souvent le sirop de canne par du miel. Autre bonne idée, opter pour du thé noir… 



0 Commentaire(s) Poster un commentaire

Aucun commentaire pour le moment.

Laisser un commentaire

5404